Tout 1 Clic - Le web facile P
u
b

10h26

Accueil
Horloge parlante
Vacances scolaires
Loto, Euromillions...
Programmes télé
Météo
Le Pipotron
CV
Recherche d'emploi
Eliminer une tache
Partenaires
Contacts
Curriculum vitae

Le curriculum vitae

Ou l'art de se bien présenter

Le CV représente dans le monde de l'entreprise une carte de visite incontournable. Aussi est-il important d'en soigner la rédaction. Pour cela, il faut bien réfléchir à sa forme, bien agencer ses rubriques, et ne pas oublier l'inévitable touche de personnalisation.


Forme générale

Un CV doit être court. Son objet est de présenter factuellement votre cursus ; aussi n'est-il pas besoin de faire du Jean Lacouture. Une page suffit amplement, deux à la rigueur. S'il est nécessaire de développer plus amplement certaines rubriques, il est alors préférable de présenter une première page résumant la carrière, les suivantes étant consacrées aux développements.
De même, un CV doit être complet, ni plus, ni moins. Ce n'est pas la peine de s'inventer des expériences ou d'enjoliver la réalité ; ça ne peut que retomber sur le coin de la figure de très haut. Ce n'est pas non plus très avisé de laisser des trous, en espérant que le destinataire n'y verra que du feu. Bien au contraire, il rique de s'imaginer et de déformer ce qui a pu se passer durant ladite période. Il n'y a aucune honte à avoir redoublé ou tenté une aventure baroque, surtout si l'on arrive à tourner cette période en expérience originale et enrichissante.

Un CV doit en outre donner une bonne impression. La présentation doit en être impeccable : traitement de texte, impression laser, papier de bonne qualité, souci du détail. Il est difficile de se présenter comme rigoureux si son CV ressemble à un torchon vite bouclé.
Le CV doit aussi être clair et lisible. Un CV est comme un immeuble haussmannien : il doit être beau de près comme de loin. En bref, il faut qu'à un mètre de distance on puisse en saisir l'essence, à savoir les principales rubriques et les mots clés : ingénieur de l'école machin, chef de projet chez Truc...

Pour finir avec la forme du CV, il ne faut jamais perdre de vue qu'on le rédige non pour le contempler béatement le soir avant de se coucher mais bien pour le présenter à des recruteurs. Un oeil extérieur est toujours le bienvenu pour formuler des remarques objectives.

Les différentes rubriques

Bien que libre en théorie, rédiger un CV présente des passages obligés. Parmi ceux-ci, certaines rubriques qui sont l'objet même du CV. Ces rubriques ont pour but de rendre le CV plus lisible. Un recruteur préfèrera de loin recevoir un télégramme plutôt qu'un roman. En outre, l'expérience la récente est la plus significative ; la présentation la plus adaptée est donc l'ordre chronologique inverse, c'est à dire les éléments les plus récents en premier.
Les rubriques généralement attendues dans un CV sont les suivantes.
  • Renseignements personnels. Ils doivent présenter succintement les coordonnées complètes, l'état civil comprenant la nationalité, la date de naissance, la situation matrimoniale, ainsi que divers éléments susceptibles d'être intéressants comme les expériences à l'étranger...

  • Formation. Plus étoffée en début de carrière, cette rubrique indique les éléments de formation réellement significatifs : baccalauréat, diplômes universitaires, diplômes de grandes écoles, masters, MBA... Il faut à tout prix éviter de noyer le paragraphe dans un flot de détails. Avoir une maîtrise dans une filière implique généralement la possession des licence et deug correspondants, sauf cas particulier à signaler.

  • Expérience professionnelle. De loin la rubrique la plus importante du CV, à moins d'être débutant débutant. Les entreprises dans lesquelles on a travaillé doivent être citées nomément, accompagnées de détails significatifs les concernant, comme le chiffre d'affaire, la place en France... Les postes occupés doivent être décrits succintement mais complètement.

  • Informatique. A l'heure actuelle, la maîtrise de l'outil informatique est incontournable. Préciser les logiciels maîtrisés. Passé un certain âge, mentionner l'utilisation courante de l'informatique et d'Internet rassurera en outre le recruteur.

  • Langues. Rubrique courte indiquant les langues connues et le niveau de maîtrise de chacune.

  • Activités extra-scolaires ou extraprofessionnelles. Elles doivent illustrer votre personnalité et votre motivation. Ce n'est pas la peine de préciser que vous aimez la musique ou les beaux bouquets de fleurs, mais un engagement sportif, associatif ou culturel est bienvenu. Cette rubrique doit soit humaniser soit compléter le reste de votre cursus.

La personnalisation

L'exercice le plus difficile de la rédaction d'un CV est la personnalisation d'un document qui est standard par définition. Pourtant, la personnalisation du CV est nécessaire pour mettre en valeur et lier différents aspects de la carrière qui autrement sembleraient n'être qu'une ligne en plus dans le CV.

Le premier point à personnaliser est la cohérence globale de la carrière, dans le but de montrer que chaque activité n'a pas été le fruit du hasard ou d'un coup de tête. Il faut donc mettre en avant dans les activités un point précis l'ayant motivé, ce point devant être plus ou moins récurrent dans le CV. Il n'est ainsi pas interdit d'avoir plusieurs versions différentes du même CV, chacune mettant en valeur un aspect précis de la personnalité en fonction du poste recherché ; par exemple, un commercial en informatique mettra en avant tantôt son action commerciale tantôt sa bonne connaissance de l'environnement informatique selon qu'il recherche un poste de commercial ou dans l'informatique.

En outre, un CV n'est pas un exercice de modestie et il ne faut pas avoir honte de présenter ce que l'on a entrepris avec fierté, ni de tirer les expériences du passé. Sans trop en faire. Il vaut mieux ne pas mettre en avant un argumentaire commercial sur ses propres qualités du genre de bon gestionnaire et excellent meneur d'équipe mais amener le lecteur à cette même conclusion au vu de l'expérience acquise. Cela passe par la citation de faits et de chiffres plus que par de grandes formules.

De plus il ne faut pas hésiter à pomper les idées des autres. Jeter un petit coup d'oeil de temps en temps sur le CV d'autres personnes est très instructif. Enfin, comme en toute chose, il faut être content de son CV pour pouvoir aborder le coeur léger la suite des opérations.

Du courage et de la persévérance

Maintenant que le CV est prêt, il faut le propager à grand échelle accompagné de son inséparable lettre de motivation. Ne vous laissez pas abattre par les premiers échecs et tenez à jour la liste de vos envois. Procédez à des salves régulières d'envoi de volume moyen pour pouvroi gérer les éventuels retours et faire les ajustements nécessaires au CV ou à la lettre de motivation.

Faire des statistiques aide à digérer les échecs. Et surtout ne misez jamais tout sur une seule entreprise, même si le premier retour a été excellent. Courage et persévérance sont les deux vertus de cette étape pourtant bien fastidieuse.

Bon courage dans votre recherche !

GP
© 2011-2018 - Tout1Clic.com - Tous droits réservés